Thursday, 23 June 2016 12:11

CÔTE D'IVOIRE : Coopération en matière d'adoption internationale de l'enfant - Euphrasie Yao veut harmonier la législation nationale

Written by 
Rate this item
(0 votes)

8 juin 2016 - Le ministère de la Promotion de la Femme, de la Famille et de la Protection de l'Enfant a organisé du 14 au 15 juin 2016 au Vitib de Grand-Bassam, un atelier de compréhension de la Convention de La Haye de 1993 sur la protection de l'enfant et de la coopération en matière d'adoption internationale et de détermination des modalités d'application.

La clôture dudit atelier s'est faite en présence de Mme Euphrasie Yao, ministre de la Protection de l'Enfant.

Lors de son allocution, la ministre a souligné que, selon la loi N°64-378 du 07 octobre 1964 relative à l'adoption et complétée par la loi N°83-802 du 02 août 1983, la filiation adoptive résulte d'une décision de justice.

Le jugement d'adoption crée un lien entre deux personnes qui ne sont pas nécessairement parents par le sang.

L'adoption, en créant un lien de filiation avec la famille adoptive, répond selon elle, au besoin de protection de l'enfant privé de famille, en lui permettant d'en trouver une, afin qu'il grandisse et s'épanouisse.

« L'adoption nationale et en particulier l'adoption internationale ont connu un essor considérable durant cette dernière décennies.

Cependant, comme le confirment certains rapports, les adoptions internationales sont entachées, dans une proportion préoccupantes, de pratiques non respectueuses des droits des enfants, dont l'une des plus graves est le trafic d'enfants », a-t-elle indiqué.

Face à cette situation préoccupante, la ministre de la Solidarité, de la Famille, de la Femme et de l'Enfant a présenté une communication en Conseil du Gouvernement sur l'adoption, suggérant des améliorations du dispositif national.

Dans ce sens, la Côte d'Ivoire a ratifié, en décembre 2014, la Convention de La Haye sur la Protection des enfants et la coopération en matière d'adoption internationale (CHL), et déposé les instruments de ratification le 11 juin 2015.

Ainsi lors dudit atelier, un rapport a été remis à la ministre Euphrasie Yao dans lequel, plusieurs observations ont été faites afin d'aboutir à terme sur les réformes juridiques et institutionnelles.

Ce rapport doit in fine, harmoniser la législation nationale avec les dispositions inter- nationales efficace dans un cadre concerté et consensuel.

Source : L'Intelligent d'Abidjan (AllAfrica)

Read 4028 times Last modified on Thursday, 23 June 2016 12:19

Videos that may interest you

<< Start < Prev 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Next > End >>

Related Events

No Calendar Events Found or Calendar not set to Public.
Copyright © 2015 The African Child Policy Forum. All rights reserved.